Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compte rendu de la commission Accueil de loisirs du 9 novembre 2011

Etaient présents :

  • Joëlle DENOUNNE – Adjointe au Maire chargée de l’Enfance et des Accueils de Loisirs
  • Romane MÉTIN – Directrice Générale Adjointe des Services de la Population
  • Tifenn KWAN FAN BARRÉ – Responsable du Service Enfance
  • Jacques VAN ERPE – Responsable Pédagoqique Service Enfance
  • Représentants de la PEEP, de la FCPE et de l’AAPE

Ordre du jour :

1 – Préinscriptions

2 – Sécurité

3 – Intervenants temps cantine

4 – Projets pédagogiques

5 – Proposition partenariat

 

* * * * * *

 

1 – Préinscriptions :

Taux très important d’enfants inscrits cette année surtout sur le temps restauration et sur l’accueil du soir (90 % en Maternelle).

Souci de préinscription pour les vacances scolaires (environ 30 enfants non inscrits sur 80) problème pour prévoir une équipe d’animateurs en nombre suffisant.

La Mairie prévoit en temps normal un taux d’encadrement supérieur de 20 % mais par le fait du nombre de non-inscrits, ce taux est « absorbé » et la situation est très tendue.

Le Service Enfance va lancer une campagne de sensibilisation via le cahier de texte en y insérant des fiches de préinscription (dans un 1er temps uniquement pour les personnes qui n’effectuent pas les préinscriptions).

Augmentation en Elémentaire de la fréquentation des accueils.

Les fédérations de parents d’élèves soulignent qu’il serait bon d’avoir une analyse précise des raisons pour lesquelles les parents ne font pas de préinscription (absence d’outil informatique au domicile ? calcul du tarif qui est plus avantageux d’être surtaxé plutôt que d’annuler 7 jours à l’avance ? etc…). Ils soulignent également qu’il n’y a pas de « bonus » pour ceux qui font les préinscriptions régulièrement, ce qui à terme peut décourager ces derniers. Les fédérations pensent que la majoration n’est pas dissuasive et évoquent même qu’il serait peut-être intéressant de faire un test en supprimant les majorations. Elles demandent à ce qu’un courrier de relance soit envoyé aux parents non pas en les menaçant de refuser leurs enfants mais en leur expliquant pourquoi il est nécessaire de pouvoir planifier le nombre d’enfants présents.

Tout ceci a pour conséquence le problème de programmation des activités à cause de l’afflux d’enfants non inscrits mais qui sont quand même acceptés au Centre.

2 – Sécurité :

Difficulté pour obtenir les fiches sanitaires remplies par les parents (donc aucune coordonnée des personnes à prévenir en cas de problème).

Il en manque beaucoup à ce jour surtout en Elémentaire où les animateurs ne voient pas forcément les parents (les enfants viennent seuls au Centre).

Les fédérations de parents d’élèves précisent qu’il faudrait pouvoir remplir cette fiche directement en ligne ou pouvoir la télécharger sur le Portail Famille.

Procédure PAI revue l’année dernière (pour rappel un PAI est valable du 1er octobre N au 30 septembre N+1).

Sur le temps périscolaire, un représentant territorial devrait être présent lors de la signature du PAI è problème : le Service Enfance n’est pas toujours informé de la procédure en cours et surtout pas convié à la signature (il semblerait que ce soit le plus souvent les directeurs d’école qui « ne jouent pas le jeu »). Il est gêné sur ce point pour la sécurité des enfants è le Service Enfance va ressaisir les directeurs d’Ecole.

Le Servive Enfance souhaite que ce point soit abordé par les Fédérations de Parents d’Elèves lors des Conseils d’Ecole è Le directeur de l’accueil de loisirs doit obligatoirement être présent lors de la signature du PAI.

Pour rappel, les centres de loisirs accueillent quand même les enfants dont le PAI n’a pas été renouvelé.


3 – Intervenants temps cantine :

Pas de problème particulier signalé pour la Maternelle.

Problème en Elémentaire : Les Fédérations signalent beaucoup de violence verbale de la part des animateurs vis-à-vis des enfants.

Elles demandent à ce que le directeur rappelle aux animateurs que le téléphone portable est interdit pendant le temps où ils surveillent les enfants.

Les parents ne sont pas avertis systématiquement en cas d’accident de leur enfant (le découvre le soir en le récupérant !).

En fait les Directeur d’Ecole et d’Accueil de Loisirs se rejettent la pierre quant aux responsabilités.

Ils doivent appliqués la Chartre de la pause méridienne (qui a été retravaillée depuis 2010 et en vigueur depuis septembre 2011) : cette chartre ne propose plus de responsabilité partagée mais des responsabilités distinctes (pour le directeur d’école et pour le directeur de Centre).

Globalement les responsabilités du directeur du Centre sont plus importantes et si jamais il devait ne pas être là à un moment donné, il doit déléguer ses responsabilités à un membre de son équipe mais non pas au Directeur d’Ecole.

Problème de sous-effectifs : le Service Enfance a beaucoup de mal à trouver des animateurs (recrutement avec BAFA ou en cours de BAFA obligatoire). Par contre sur le temps de midi, le BAFA n’est pas obligatoire, on leur demande juste de parler le français correctement, de parler avec les enfants et on leur pose des questions sur des cas concrets (appel au bon sens).

Certaines fédérations disent qu’il faut se méfier des rumeurs et bruits de couloirs, que certains problèmes sont « enjolivés » par les parents et qu’ils n’existent pas vraiment voire même pas du tout !!!!!

 

4 – Projets pédagogiques :

3 améliorations à noter concernant les projets pédagoqiques :

- formation des directeurs sur le projet pédagoqique

- mise en place d’une trame commune

- tous les projets ont été rendus le 17 octobre et lus le 9 novembre 2011

Certains projets vont être diffusés dans les Centres rapidement et devront être affichés pour être à la disposition des familles. Les autres seront revus et modifiés en conséquence. Idéalement il serait bon que tous les projets pédagogiques soient prêts pour septembre et donc travaillés en amont. 

Le directeur de l’Accueil de Loisirs de l’Elémentaire Jean Monnet est en poste (il s’appelle Didier et on nous rappelle qu’il a une grosse expérience de direction mais n’a pas encore validé son diplôme) mais pour le moment il n’y a pas de projet pédagoqique proposé car l’ancien directeur n’a rien fait alors qu’il était censé le faire avant de partir ! (le service Enfance rappelle qu’il est aussi très compliqué de recruter des directeurs compétents).

Obligation pour chaque vacance qu’il y ait un thème mis en place avec des sorties et des activités en rapport avec ce thème. Les Fédérations félicitent le Service Enfance pour l’information du thème proposé (bonne signalétique dans les Centres – affiche lisible et compréhensif).


Les projets :

un directeur voudrait présenter un mini-séjour à la ferme (à environ 200 km de Paris)

un autre voudrait présenter un mini-séjour en sports aquatiques

 

Tag(s) : #COM Suivi Accueil Loisirs

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :