Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les parents d’élèves de Clamart, souvent en famille, ont massivement manifesté dans les rues de la ville ce samedi 5 Septembre 2015, avec la présence de plus de 1200 personnes. Les parents ont protesté contre la hausse de 40% des tarifs périscolaires votée en Conseil Municipal le 9 juillet dernier, en pleines vacances scolaires.

Ce cortège a été massif, digne, calme, unitaire, bon enfant, coloré et composé de beaucoup de parents qui n’ont pas l’habitude de manifester et qui ne sont pas tous engagés dans l’une ou l’autre de nos associations de parents d’élèves. Selon les plus anciens clamartois, ce mouvement est « sans précédent sur Clamart », et témoigne d’un très grand mécontentement, populaire et apolitique.

A l’arrivée du cortège au Forum des Associations, Monsieur le maire de Clamart, Jean-Didier Berger, a rencontré les représentants de nos 3 associations. En réponse au mouvement, M. Berger, et plusieurs de ses adjoints, ont répondu avec un total mépris, affirmant en premier lieu que la manifestation avait rassemblé 350 personnes (sous-estimant même les chiffres de la police), que le mouvement était « politisé et manipulé » et que les parents ne défendaient que les quotients les plus élevés.

Le maire a également fermé la porte à toute remise en cause de la hausse de 40% décidée cet été sans aucune concertation. Il nous invite à rejoindre les groupes de travail qu’il compte mettre en place sur cette question dans les prochaines semaines.

Fortes de la mobilisation des parents, la FCPE, l’AAPE et la PEEP, exigent :

- Le gel de la hausse de 40% des tarifs périscolaires. Les trois associations demandent pour cela au maire de prendre une décision audacieuse en réunissant un Conseil Municipal exceptionnel afin d’annuler le vote du 9 juillet 2015

- L’ouverture immédiate de négociations sur les tarifs périscolaires dans la ville.

- Une écoute réelle et un réel respect de la part de l’équipe municipale pour les parents d’élèves et leurs représentants.

L’AAPE, la FCPE et la PEEP appellent à poursuivre la mobilisation engagée. Leurs porte-paroles respectifs se réuniront ensemble dans le courant de la semaine prochaine pour décider de nouvelles actions à l’échelle de la ville de Clamart, qu’ils soumettront aux choix des parents dans les écoles.

Dans l’immédiat, les trois associations invitent leurs représentants dans les établissements scolaires de Clamart, à se mobiliser localement et à mettre en œuvre les modalités d’actions qu’ils jugeront adéquates.

Fait à Clamart le 6 septembre 2015

Tag(s) : #Tarification

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :