Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Courrier adressé le 13 juillet 2015 à :

Monsieur le Maire de Clamart, Jean-Didier Berger

M. Roncari le Maire adjoint aux Affaires scolaires, périscolaires

Mme Sandra Del Corno, Responsable service Vie scolaire


Monsieur le Vice-Président du Conseil Départemental Des Hauts-de-Seine et Maire,

Lors du conseil municipal du jeudi 9 juillet 2015, il a été voté la nouvelle tarification des services péri-scolaires.

Nous constatons avec stupeur que :
- l’augmentation votée est très importante, environ 40% pour chaque tranche de quotient et pour chaque prestation,
- celle-ci n’a été élaborée ni en concertation avec les associations de parents d’élèves, ni en consultation de celles-ci et va à l’encontre de l’accès à tous aux services péri-scolaires.

Dans un contexte budgétaire contraint, nous comprenons que des augmentations des services publics puissent être envisagées, cependant une moyenne de 40% nous semble déraisonnable. Sachant que les conditions d’accueil des enfants en cette fin d'année scolaire n'ont pas été en s’améliorant et qu'il a été annoncé pour la rentrée 2015-2016 une baisse des effectifs des agents logistiques, d’entretien, et des ATSEM, les parents d'élèves sont inquiets de la situation et ont le sentiment d'être doublement sanctionnés.

Nous tenons à vous alerter sur les conséquences :

- une colère massive des parents se sentant pris en otage d’une hausse disproportionnée,

- un retrait des enfants de certaines prestations péri-scolaires,

- Des parents confrontés à des difficultés financières pouvant entraîner le choix de ne pas inscrire leur enfant à une activité extra-scolaire.

Nous vous demandons :

- un entretien avant la rentrée de septembre 2015,

- une révision des tarifs pour le 1er octobre 2015 avec une augmentation raisonnée et respectueuses du droit des familles à l’accès à tous aux services péri-scolaires (10 à 15%),

- des facilités de paiement pour les familles qui en feraient la demande justifiée,

- une prise en compte du nombre d’enfants par famille mangeant à la cantine en maternelle/élémentaire afin de ne pas alourdir massivement la facture des familles nombreuses,

- une révision des tranches de coefficient familial à partir de janvier 2016 pour une répartition au plus juste.

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, l’assurance de nos salutations respectueuses.

 

Pour les parents d’élèves de Clamart, 

Camille Perrot, présidente de l'AAPE de Clamart.

Tag(s) : #Tarification

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :